Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Amila, Jean :

                - Y’a pas de bon Dieu !. Paris, Gallimard, 1950 (sous le pseudonyme John Amila)

                - Motus !. Paris, Gallimard, 1953 (sous le pseudonyme John Amila)

                - La bonne tisane. Paris, Gallimard, 1955 (sous le pseudonyme John Amila)

                - Sans attendre Godot. Paris, Gallimard, 1956 (sous le pseudonyme John Amila)

                - Les loups dans la bergerie. Paris, Gallimard, 1959

                - La drakkar. Paris, Gallimard, 1959

                - Jusqu’à plus soif. Paris, Gallimard, 1962

                - Langes radieux. Paris, Gallimard, 1963

                - Pitié pour les rats. Paris, Gallimard, 1964

                - La lune d’Omaha. Paris, Gallimard, 1964

                - Noces de souffre. Paris, Gallimard, 1964

                - Les fous de Hong-Kong. Paris, Gallimard, 1969

                - Le grillon enragé. Paris, Gallimard, 1970

                - La nef des dingues. Paris, Gallimard, 1972

                - Contest-flic. Paris, Gallimard, 1972

                - Terminus Iéna. Paris, Gallimard, 1974

                - A qui ai-je l’honneur ?.... Paris, Gallimard, 1974

                - Le pigeon des faubourgs. Paris, Gallimard, 1981

                - Le boucher des Hurlus. Paris, Gallimard, 1982

                - Le chien de Montargis. Paris, Gallimard, 1983

                - Au balcon d’Hiroshima. Paris, Gallimard, 1985

 

 

Bartelt, Franz :

                - Les fiancés du Paradis. Paris, Gallimard, 1995

                - La chasse au grand singe. Paris, Gallimard, 1996

                - Le costume. Paris, Gallimard, 1998

                - Simple. Paris, Mercure de France, 1999

                - Massacre en Ardennes. Bruxelles, Quorum, 1999

                - Les bottes rouges. Paris, Gallimard, 2000

                - Le Grand Bercail. Paris, Gallimard, 2002

                - Charges comprises. Paris, Gallimard, 2003

                - Le jardin du bossu. Paris, Gallimard, 2004

                - Terrine Rimbaud. Blandain-Tournai, L’Estuaire, 2004

                - Liaison à la sauce. Spa, Galopin, 2005

                - La beauté maximale. Spa, Galopin, 2005

                - Teddy. Frontignan, 6 pieds sous terre, 2005

                - Chaos de famille. Paris, Gallimard, 2006

                - La belle maison. Paris, Le Dilettante, 2008

                - Les nœuds. Paris, Le Dilettante, 2008

                - Nadada. La Branche, 2008

                - Je ne sais pas parler. Bordeaux, Finitude, 2010

                - Parures. Serres-Morlaàs, L’atelier in8, 2010

                - La fée Benninkova. Paris, Le Dilettante, 2011

                - Le testament américain. Paris, Gallimard, 2012

                - Facultatif bar. D’un noir si bleu, 2012

                - La bonne a tout fait. Baleine, 2013

                - Le fémur de Rimbaud. Paris, Gallimard, 2013

 

 

Blacksad :

                - Diaz Canales, Juan et Guarnido, Juanjo, Quelque part entre les ombres.

                   Paris, Dargaud, 2000

                - Diaz Canales, Juan et Guarnido, Juanjo, Arctic-Nation. Paris, Dargaud, 2003

                - Diaz Canales, Juan et Guarnido, Juanjo, Âme Rouge. Paris, Dargaud, 2005

                   (traduction d’Anne-Marie Ruiz)

                - Diaz Canales, Juan et Guarnido, Juanjo, L’Enfer, le silence. Paris, Dargaud, 2010

                   (traduction d’Anne-Marie Ruiz)

                - Diaz Canales, Juan et Guarnido, Juanjo, Amarillo. Paris, Dargaud, 2013

                   (traduction d’Anne-Marie Ruiz)

 

 

Cage, David :

                - The Nomad Soul. Paris, Quantic Dream, 1999

                - Farenheit. Paris, Quantic Dream, 2005

                - Heavy Rain. Paris, Quantic Dream, 2010

                - Beyond : two souls. Paris, Quantic Dream, 2013

 

 

Choderlos de Laclos, Pierre :

                - Les liaisons dangereuses. Durand Neveu, 1782

 

 

Cockey, Tim :

                - Le croque-mort a la vie dure. Paris, Alvik, 2004

                  (traduit par Claire Breton de : The hearse you came in on. Hyperion, 2000)

                - Le croque-mort préfère la bière. Paris, Alvik, 2004

                  (traduit par Claire Breton de : Hearse of a different color. Hyperion, 2001)

                - Le croque-mort à tombeau ouvert. Paris, Alvik, 2005

                  (traduit par Claire Breton de : The hearse case scenario. Hyperion, 2002)

                - Le croque-mort est bon vivant. Paris, Alvik, 2005

                  (traduit par Claire Breton de : Murder in the hearse degree. Hyperion, 2003)

                - Le croque-mort enfonce le clou. Paris, Alvik, 2006

                  (traduit par Claire Breton de : Backstabber. Hyperion, 2004)

 

 

Colize, Paul :

                - Les sanglots longs. Seff, 2001

                - Le seizième passager. Seff, 2002

                - Clairs obscurs. Seff, 2003

                - Quatre valets et une dame. Seff, 2005

                - Sun Tower. Bruxelles, MMS, 2007

                - La troisième vague. Bihorel, Krakoën, 2009

                - Le baiser de l’ombre. Bihorel, Krakoën, 2010

                - Le valet de cœur. Bihorel, Krakoën, 2011

                - Back up. Paris, La Manufacture de Livres, 2012

                - Un long moment de silence. Paris, La Manufacture de Livres, 2013 

                - L’avocat, le nain et la princesse masquée. Paris, La Manufacture de Livres, 2014

 

 

Cook, Robin :

                - Crème anglaise. Paris, Gallimard, 1966

                  (traduit par F.M. Watkins et Marcel Duhamel de : The crust on its uppers. 1962)

                - Bombe surprise. Paris, Joëlle Losfeld, 1993

                  (traduit par Jean Esch de : Bombe surprise. 1963)

                - Vices privés, vertus publiques. Paris, Terrain Vague, 1990

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : Public parts and private places. 1967)

                - Quelque chose de pourri au royaume d’Angleterre. Paris, Payot et Rivages, 2003

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : A state of Denmark. 1970)

                - La rue obscène. Paris, Rivages, 1992

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : The tenants of Dirt Street. 1971)

                - Le soleil qui s’éteint. Paris, Gallimard, 1983

                  (traduit par R. Fitzgerald de : Sick Transit)

                - Il est mort les yeux ouverts. Paris, Gallimard, 1983

                  (traduit par Jean-Bernard Piat de : He died with the eyes open. 1984)

                - Les mois d’avril sont meurtriers. Paris, Gallimard, 1984

                  (traduit par Jean-Bernard Piat de : The devil’s home on leave. 1985)

                - Comment vivent les morts. Paris, Gallimard, 1986

                  (traduit par Jean-Bernard Piat de : How the dead live. 1986)

                - Cauchemar dans la rue. Paris, Rivages, 1988

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : Nightmare in the street. 2006)

                - J’étais Dora Suarez : un roman en deuil. Paris, Rivages, 1990

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : I was Dora Suarez. 1990)

                - Le mort à vif. Paris, Payot et Rivages, 1993

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : Dead Man Upright. 1993)

                - Quand se lève le brouillard rouge. Paris, Payot et Rivages, 1994

                  (traduit par Jean-Paul Gratias de : Not till the red fog rises. 1994)

Partager cette page
Repost0

Présentation

  • : Mœurs Noires
  • : Impressions de lectures d'un amateur de romans plutôt noirs mais pas que
  • Contact

Pour une lecture sans parasites

Quelques publicités indépendantes de ma volonté s'affichent désormais sur mon blog.

Si vous voulez profiter d'une lecture débarrassée de ces nuisances, vous pouvez télécharger Adblock Edge (il existe également pour Google Chrome).

Pour ne pas être pistés par les cookies, il existe Ghostery.

Pour ne plus redouter une perte de confidentialité, le navigateur SRWare Iron peut être une alternative intéressante à Google Chrome...

 

Bonne lecture !

Recherche